Alimentation et prise de repas de l'enfant




Petit récapitulatif de ma formation


Bien manger

Equilibré, diversifié, varié, du goût, couvrir les apports nécessaires dans les bonnes proportions, plaisir, au bon moment, qualité, prendre son temps, partage


C'est l'énergie, les matériaux pour la construction et le bon fonctionnement. Une alimentation inadapté provoque des carences et des maladies.


Pyramide alimentaire pour les plus de 3 ans



De 0 à 4 mois révolu

Rien que du lait



De 4 mois révolu à 6 mois révolu : la diversification alimentaire


La diversification peut commencer entre 4 mois révolu et 6 mois, quand le bébé est prêt, de préférence à la cuillère. Après 6 mois révolu, le lait ne suffit plus à couvrir ses besoins. Il n'y a pas de méthode universelle.


Il n'est plus recommandé de retarder l'introduction des aliments les plus allergènes comme le gluten, l'œuf, les arachides, les produits laitiers, même chez les enfants à risque d'allergie.


L'introduction des différents groupes alimentaires peut se faire sans respecter un ordre particulier.


On commence en général par un légume bien toléré par l'estomac (ne contenant pas trop de fibre). La cuisson se fait de préférence à la vapeur ou à l'eau sans adjonction de sel. Les légumes ou les fruits sont mixés. Les légumes sont introduits de préférence en premier afin d'éviter que le bébé prenne trop vite goût au sucré et boude ensuite le goût salé.


On introduit toujours un seul aliment à la fois. On le présente deux fois afin de détecter les allergies.


Les fruits à coques : exclusivement en poudre, de temps en temps on peut mélanger 1/2 cuillère à café dans la purée.


Légumes secs : on sait aujourd'hui, qu'on peut en proposer en purée lisse, en veillant à la bonne digestion.


Les matières grasses ajoutées : elles sont indispensables jusqu'à 3 ans.


Le lait et produits laitiers : C'est possible au début de la diversification, en plus de la tétée ou du biberon. Alterner les produits laitiers (yaourt, petits suisses, fromage blanc) au fur et à mesure des menus. Les produits laitiers 1/2 écrémé, écrémé et 0% ne sont pas adaptés aux nourrissons car ils n'ont pas assez de matières grasses? Il ne faut pas donné de lait cru, ni de fromages cru, à cause du risque infectieux.



Les viandes, poissons, œufs : toujours bien cuits. A cause du risque infectieux, il faut bien les cuire à cœur. Ne pas donner de préparation à base d'œuf cru.



COMPOSITION DES REPAS


  • Diversification


Midi : quelques cuillères légumes sans sel ajouté

150 ml lait



  • 6 mois


Midi : 50 g de légumes + pomme de terre sans sel ajouté

150 ml lait infantile


Goûter : 50 g à 100 g de compote sans sucre ajouté

180 ml lait infantile



  • 8 mois


Midi : 200 g de légumes + féculents sans sel ajouté

10 g de viande ou poisson ou 1/4 œuf dur

1 càc d'huile ou matière grasse

60 g à 100 g de compote sans sucre ajouté


Goûter : 1 produit laitier : 150 ml lait infantile ou 1 yaourt ou 100 g fromage blanc

ou 2 petits suisses

60 g à 100 g de compote sans sucre ajouté



  • 10 mois


Midi : 200 g de légumes + féculents sans sel ajouté

15 g de viande ou poisson ou 1/3 œuf dur

1 càc d'huile ou matière grasse

100 g de fruit sans sucre ajouté


Goûter : 1 produit laitier : 150 ml lait infantile ou 1 yaourt ou 100 g fromage blanc

ou 2 petits suisses

100 g de compote sans sucre ajouté




  • 12 mois


Midi : 200 g de légumes + féculents sans sel ajouté

25 g de viande ou poisson ou 1/3 œuf dur

1 càc d'huile ou matière grasse

100 g de fruit sans sucre ajouté


Goûter : 1 produit laitier : 150 ml lait infantile ou 1 yaourt ou 100 g fromage blanc

ou 2 petits suisses

100 g de compote sans sucre ajouté

1 produit céréalier










Site : www.mangerbouger.fr













Assistante maternelle Colomiers

Christelle Rosso

Le plaisir de grandir














13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout