Mise à jour Covid-19



Le lien vers le protocole

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid19-guide_ministeriel-accueil_0-3ans-rentree.pdf




Port du masque

Pour les assistants maternels exerçant à leur domicile et les professionnels de la garde d’enfant à domicile, le port du masque en présence des enfants demeure non-obligatoire mais il est recommandé dans certaines circonstances.


Le port du masque de protection est obligatoire lors de tout contact entre adultes et en particulier en présence des parents, à l’intérieur de façon systématique et l’extérieur lorsque la distance d’un mètre entre adultes ne peut être garantie.


Le port du masque est obligatoire pour les parents et représentants légaux des enfants à l’intérieur des structures d’accueil et du domicile de l’assistant maternel, quelle que soit la distance entre parents et professionnels, entre parents et enfants ou entre parents (modification du II. de l’article 36 du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020).




Isolement

Chez un cas confirmé symptomatique non immunodéprimé et non hospitalisé, la durée d’isolement est portée à 7 jours à partir de la date de début des symptômes. S’il y a encore de la fièvre au 7e jour, l’isolement est maintenu jusqu’à 48h après la fin de la fièvre. Chez l’enfant, la persistance d’autres signes (rhinorrhée, toux, etc.) ne justifie pas de prolonger l’isolement au-delà de 7 jours.


Chez un cas confirmé asymptomatique, la durée d’isolement est également de 7 jours à partir de la date de prélèvement du test positif. Si la personne développe des symptômes, l’isolement est prolongé d’une durée de 7 jours à partir de la date des débuts des symptômes.




Les signes évocateurs de la Covid19

Chez l’enfant, selon l’avis du Haut Conseil de Santé Publique, les signes évocateurs de la Covid19 sont une infection respiratoire aiguë avec une fièvre ou une sensation de fièvre, ou les manifestations cliniques suivantes lorsqu’elles sont de survenue brutale :


  • Asthénie inexpliquée (fatigue générale) ;

  • Myalgies inexpliquées (douleur musculaire) ;

  • Céphalées (maux de tête) en dehors d’une pathologie migraineuse connue ;

  • Anosmie ou hyposmie sans rhinite associée (perte de l’odorat sans obstruction nasale);

  • Agueusie ou dysgueusie (perte du goût) ;

  • Altération de l’état général (fatigue inexpliquée, apathie, somnolence) ;

  • Diarrhée

  • Fièvre isolée chez l'enfant de moins de 3 mois.


Les rhinites seules ne sont pas considérées comme des symptômes évocateurs de Covid-19.

L’enfant présentant plusieurs ou l’un de ces signes évocateurs de la Covid19 ne peut être accueilli ou confié. Sauf dans les cas d’urgence, il est recommandé de consulter un médecin lorsque l’enfant demeure symptomatique au bout de trois jours. Lorsque les symptômes évocateurs de la Covid19 durent moins de trois jours ou lorsque le médecin consulté n’a pas identifié l’enfant comme « cas possible », l’enfant peut être à nouveau accueilli après la disparition des symptômes et signes cliniques banaux évoquant une infection automno-hivernale.





La réadmission d’un enfant n’est plus conditionnée à la présentation d’une attestation médicale.


Il peut être demandé aux parents de produire une attestation sur l’honneur selon le modèle annexé au présent Guide ministériel.








Comment les règles sont-elles susceptibles d’évoluer en cas de dégradation de la situation épidémique ?


  • Zones où l’épidémie est sous contrôle : l’accueil se fait conformément aux consignes du présent guide ; les enfants de différents groupes peuvent se mélanger.


  • Zones de circulation active du virus : dans le périmètre d’un territoire touché (ex. une commune, une métropole, un département), en établissements, en Maisons d’assistants maternels et en Relais d’assistants maternels, l’accueil des enfants se fait dans le respect des limitations propres au type de chaque structure et en limitant autant que possible le mélange entre différents groupes. La taille maximale de chaque groupe étant de 30 enfants.


  • Zones d’état d’urgence sanitaire : la garde d’enfants à domicile et l’accueil chez les assistants maternels et dans les Maisons d’assistants maternels se poursuivent sans limitation ; dans les établissements l’accueil des enfants se fait en groupes strictement distincts de 20 enfants au maximum ; des critères de priorisation sont réintroduits afin de préserver au maximum la capacité de travail des professionnels soignants et chargés de la gestion de crise épidémique ainsi que des professionnels indispensables à la vie des Français ; les exigences en matière de nettoyage et désinfection sont renforcées.
















Assistante maternelle Colomiers

Christelle Rosso

Le plaisir de grandir

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout